Aperçu du contenu

À l’âge des choix pour leur enfant, le rôle des parents est difficile. Entre désir de bien faire, peur de l’avenir, regrets et espoirs, la voie est encombrée. Les résonances sont inévitables entre les enjeux actuels et passés des parents et ceux de leur enfant. Les professionnel-le-s du conseil en orientation mesurent alors leurs limites, mais aussi l’intérêt de leur rôle.
Ce séminaire cherchera à répondre aux questions suivantes : quelles sont les formes et les raisons de l'investissement parental sur la question de l'orientation ? La juste appréciation des désirs et des compétences de l’enfant n’est-elle qu’un idéal inatteignable pour les parents ? Sur quoi pourrait se baser cette appréciation ?

Objectifs

  • Comprendre les formes et les raisons de l'investissement parental sur la question de l'orientation
  • Identifier la gamme des réactions parentales : du surinvestissement au renoncement
  • Connaître les enjeux à l'œuvre par rapport à la question du choix d'orientation, des projections en fonction de l'histoire passée, de l'appréciation des compétences attendues dans le futur
  • Echanger sur son rôle de conseiller-ère dans la prise en compte des attentes parentales dans le processus d'orientation
  • Savoir reconnaître les contre-attitudes chez le ou la psychologue conseiller-ère en orientation

Méthodes pédagogiques

Apports théoriques, jeux de rôle et préparation en petit groupe des questions rencontrées dans la pratique

Public concerné

Psychologues conseiller-ère-s en orientation

Nombre maximum de participant-e-s

20 personnes

Intervenant

Dr Patrice Huerre, psychiatre spécialiste des adolescent-e-s, coordinateur national de la pédopsychiatrie du groupe CLINEA, auteurs de nombreux ouvrages relatifs aux adolescent-e-s

Frais d'inscription

180.–
Numéro Date(s) Lieu
1902 12 mars 2019 Genève A déjà eu lieu