Aperçu du contenu

La digitalisation amène son lot de promesses et de menaces. La formation, l’emploi, et même plus généralement le travail, sont au cœur d’une profonde ambivalence. Intelligence artificielle, big data, robotisation, automatisation : le monde qui s’annonce est-il un rêve ou un cauchemar ?
Cette formation vise à transmettre les compétences éthiques qui vont permettre d’aborder de manière cohérente et assurée les défis liés à la digitalisation et à son impact sur le marché de la formation et du travail. Le point fort sera mis sur une éthique de la transition, permettant de développer un ensemble d’outils concrets pour accompagner sa propre pratique, mais aussi répondre aux interrogations des usagers, des entreprises et des institutions dans leur transition.

Objectifs

  • Identifier les composantes éthiques du débat sur l’avenir du travail
  • Repérer les tensions et dilemmes auxquels nous faisons face en tant qu’individus, employé-e-s, et citoyen-ne-s
  • Développer des outils concrets pour aborder ces tensions et ainsi passer de la réflexion à l’action
  • Répondre aux défis identifiés dans la pratique de chacun-e et repérer les marges de manœuvre

Méthodes pédagogiques

L’approche suivie est profondément participative. La formation se conçoit comme un dialogue entre les expériences des participant-e-s, leur perception des défis auxquels ils ou elles font face, et les compétences d’un professionnel de l’éthique. Ce dialogue est au cœur d’une vision de l’éthique comme échange d’arguments et de valeurs. Il ne vise pas à imposer la « bonne » solution mais à accompagner chacun-e dans l’identification et la définition de ses valeurs et leur implémentation dans son travail. Le résultat de la formation est immédiatement utile aux participant-e-s en éclairant d’un jour nouveau leurs défis.

Public concerné

Psychologues conseiller-ère-s en orientation, documentalistes et rédacteur-trice-s

Nombre maximum de participant-e-s

20 personnes

Intervenant

Johan Rochel, Dr en droit et philosophe, co-fondateur et co-directeur d’Ethix (laboratoire d’éthique de l’innovation) et chercheur à l’Université de Zürich

Frais d'inscription

180.–
Numéro Date(s) Lieu
1910 4 juin 2019 Berne A déjà eu lieu